Forum de la Wicca Eclectique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Venus Project à Montréal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
solstice

avatar

Masculin
Localisation : Montréal. Québec
Nombre de messages : 275
Age : 37
Date d'inscription : 12/01/2009

MessageSujet: Le Venus Project à Montréal   24.09.10 0:14

Ce samedi ( 25 septembre ), Jacque Fresco, ingénieur, inventeur et concepteur du Venus Project, sera à Montréal dans le but de présenter celui-ci aux gens curieux d'en savoir plus sur cette alternative socio-économique.

Le Venus Project est une alternative à laquelle travaille Jacque depuis les années 70. C'est une toute nouvelle facon d'aborder l'avenir dans une optique scientifique axée sur la maintenance d'un équilibre entre la technologie et l'écosystème ainsi qu'une économie basée sur les ressources naturelles et non pas sur une monnaie quelconque. Il s'agit, en résumé, d'orienter le progrès technique et technologique vers le développement durable et l'amélioration de la qualité de vie de tous et chacun.

Ce qui suis est une introduction et une présentation que j'ai écrite pour faire la promotion de la tournée de Jacque qui s'arrête à Montréal ce week-end, mais qui se poursuit par la suite également dans plusieurs autres pays.

Voici quelques vidéos expliquant ce qu'est le Venus Project:

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

--------------------------

'' Suivre sa propre curiosité est une meilleure méthode pour explorer le monde que n'importe quelle autre méthode proposée ''

-Terence McKenna


Un autre monde est possible.

Un monde ou le concept d'équité, tant au niveau économique que social, n'est plus une utopie ni un cliché. Un monde ou la culture et la société fonctionnent sans être menées par une idéologie; idéologies dont l'existence même représente un obstacle majeur dans la réalisation d'un tel idéal. Notre histoire comporte nombre d'exemples démontrant qu'à partir du moment ou une communauté est dirigée par une élite adhérant à une vision spécifique et rigide, cette vision devient systématiquement le modèle sur lequel se base cette communauté pour fonctionner. Il est donc évident que ceux cherchant à maintenir leur influence sur le peuple promouvoient l'idéologie à laquelle ils adhèrent ainsi qu'à freiner toute initiative progressiste risquant de devenir une menace pour leur établissement. Un tel régime devient également vite fallacieux et fini inévitablement par offrir un système d'éducation n'ayant non pas comme objectif de porter ses adeptes vers les hautes sphères de la connaissance factuelle et objective mais plutôt de les amener subversivement à endosser une idéologie distincte et à la perpétuer .

En ce moment, notre monde et ses diverses cultures sont déchirés par des luttes idéologiques. Certains diront qu'il est idéaliste et même utopique d'envisager une autre facon de faire car il est dans la nature de l'homme d'être compétitif. Il incombe donc de rapeller que parmis les plus grandes nations de ce monde, certaines furent fondées sur des principes élémentaires tels que la liberté et l'égalité. S'il est donc dans la nature de l'homme de chercher à avoir le dessus sur ses pairs, il est également de toute évidence dans sa nature d'aspirer à ce que tous et toutes bénéficient des mêmes droits et privilèges. Il y a donc là un paradoxe qu'il est dans notre intérêt de confronter.

Pourquoi sommes-nous portés à accepter certains modèles idéologiques alors que nous avons tous, sans exception, la possibilité et le potentiel d'en produire un qui nous est propre ? N'est-ce pas cette capacité absolument unique à l'homme de donner un sens à sa vie qui rend l'existence de celui-ci si particulière? La culture, par définition, ne fonctionne de facon optimale qu'au sein de limites pré-établies, ce qui par défaut handicape la capacitée innée de l'individu à raisonner en dehors de son périmètre. Aucun modèle ne devrait donc être encouragé, ni directement, ni subversivement. Les gens on pris l'habitude de s'identifier et de se définir à travers les modèles relatifs à leur culture ( plus souvent qu'autrement celle au sein de laquelle ils ont étés éduqués. À ce propos, il suffit de jeter un coup d'oeil aux différents synonymes du mot éduquer pour apprécier pleinement cet argument. ) et idéalisent celle-ci à différents degrés; s'efforcant de la faire prospérer et, le cas échéant, s'offrant de la défendre coûte que coûte. Cette attitude acquise de protectionnisme et sa version beaucoup plus corrosive qu'est le patriotisme, comportent toutes deux leur lot de conséquences, autant triviales que majeures, dont nous sommes tous témoins quotidiennement. Cela est évidemment encouragé par l'élite qui a intérêt à ce que les fondations de sa structure restent en place et en prenant les moyens pour y arriver; par exemple en établissant diverses institutions dont le principal objectif est de contribuer à forger une identitée territoriale et sociale maintenue en place par l'application de principes fondamentaux véhiculés par le biais de figures autoritaires, religieuses, politiques et culturelles dans le but de cimenter une cohésion psycho-sociale dont le cap est déterminé en haute instance. Cette manière de faire exploite trop souvent la fibre émotive et la fierté nationale des gens afin de les emmener à endosser un système précis et ses valeurs.

Dans un sens, cela est tout à fait légitime, mais est-ce vraiment souhaitable? Surtout à notre époque ou, bénéficiant d'un savoir représentant le fruit de plusieurs siècles d'évolution, composé autant de données historiques que mythologiques, anthropologiques et sociologiques, nous prenons graduellement conscience qu'il n'est rien de plus relatif que la culture et qu'aucune d'elles n'a sû, jusqu'à présent, ni conserver son intégrité face à l'évolution du temps, ni prouver hors de tout doute qu'elle détenait les solutions définitives à nos problèmes. Avons-nous donc encore le droit de laisser le relativisme propre à nos cultures influencer la progression sociale dont l'échéance fut trop longtemps repoussée? Le progrès technique et le savoir accumulé au cours des cent dernières années est notre héritage à tous, non celui d'une seule poignée d'individus se réservant le droit d'en disposer à leur guise. Cette ère a assez durée et il est maintenant temps pour nous de paver la voie à un avenir ou tous seront libres des vicissitudes du passé ainsi que de l'influence insidieuse de groupuscules et d'individus oeuvrant dans leurs seuls intérêts. Un avenir bâti sous le signe de l'optimisme se dessine. Un avenir auquel tous participeront et qui surtout, est réaliste... et réalisable.

Les options sont limitées. La voie devant nous se reserre un peu plus chaque jour. Ou nous mènera-t-elle?

Ne nous leurrons pas, le sort du tier monde risque éventuellement d'être aussi le nôtre si nous n'émergeons pas de notre torpeur. D'un côté, les masses religieuses continuent d'être abusées par leurs dirigeants et de l'autre, les héritiers du siècle des lumières se retrouvent désabusés, ne puisant qu'un sens à leur existence dans un hédonisme matérialiste engendrant une apathie toute aussi dangereuse que le fanatisme des premiers. Une apathie que seule une constante exposition au divertissement et au luxe excessif, typiques à notre époque, peuvent produire et encourager. Celle-ci risque de nous être fatale quand le temps sera finalement venu de faire face à notre manque de bon sens. La dette des pays occidentaux augmente elle aussi de jour en jour et les crises économiques s'y multiplient. Les ressources naturelles, essentielles à notre survie, se déteriorent et s'épuisent à un rythme alarmant dû à notre incapacité à gérer notre développement. Nous vivons comme si la situation pouvait se perpétuer ainsi indéfiniment, ce qui n'est heureusement pas le cas. Il semble donc que la logique nous fasse défaut. Autrement, comment expliquer ou nous en sommes aujourd'hui? Nous devons impérativement laisser derrière nous ces croyances subjectives et ces modèles sociaux obsolètes afin de nous tourner vers ce qui rend notre espèce si remarquable: la raison et le pragmatisme. Ceci afin de bâtir un avenir propice à l'épanouissement et au développement de chaque individu habitant cette planète. Cette capacité innée à innover doit nous mener vers un objectif commun, ou chacun y trouvera son compte et aura l'opportunité de réaliser son plein potentiel. Un objectif libre de toute influence culturelle, économique, religieuse et politique. Un futur inédit, fruit de la créativité et de l'ingéniosité de l'homme. Un avenir mettant l'emphase sur notre capacité à trouver des solutions concrètes et durables à des problèmes abordés de facon logique et systématique. Nous en avons les moyens dès à présent alors qu'attendons-nous?

Le Venus Project représente une telle alternative et c'est ce que nous proposons au [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Le célèbre inventeur et ingénieur Jacque Freso, concepteur du Venus Project, visite actuellement une multitude de pays dans le but de présenter ce projet et d'expliquer son fonctionnement et ses implications devant public. Il sera ici, à Montréal, le 25 septembre et nous vous proposons de venir assister à cette présentation. Nous croyons qu'un maximum de gens se doivent d'être au courant de cette alternative à un moment ou les idées et les solutions semblent manquer. Jacque sera donc à l'amphithéatre BMO de l'Université Concordia le 25 septembre 2010 à partir de 13h. Les billets pour assister à cette présentation sont au coût de 25$ et serviront simplement à financer les frais reliés à la tournée et non à générer des profits. Vous êtes tous les bienvenus.

L'émancipation face à nos présomptions est la première étape à franchir dans un processus s'orientant vers la résolution des problèmes intrinsèque aux cultures et aux idéologies qui en sont la source.

Le temps presse. Pensons différement.

---------------------------------------------------

Voici le lien si vous désirez vous procurer un billet pour l'événement: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Venus Project à Montréal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La VENUS de Quinipily
» 2010: Le 30/06 à 23h20 -Une boule très lumineuse plus grosse que Venus - Balan - (08)
» 2005: Le 13/08 - Ce que j'ai vu a Mcmasterville près de Montréal
» Lieu de prière et repos près de Montréal
» svp , cherche la resume la venus d'ile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ligue Wiccane Eclectique :: Au coin du feu :: Activités locales :: Québec-
Sauter vers: