Forum de la Wicca Eclectique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Entretien avec...Mount Danu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dorian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 5058
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Entretien avec...Mount Danu   30.12.06 23:50

Portrait d’une Américaine in France, affiliée à la Ligue et Prêtresse dans le Coven Texan « the Apple Branch »

Mount Danu a préféré s'exprimer dans sa langue natale pour son entretien avec nous alors nous avons essayez de le rendre le plus exacte possible.
Traduit de l’américain par Dorian et Lyoleth.


Nous aimerions en connaître plus sur toi, ta vie, ta jeunesse ?

• J’ai eu la chance de grandir sur une terre qui avait gardé une part intacte de son âme sauvage. Bien qu’une grande partie des terres aient été défrichées pour l’agriculture, il y avait encore beaucoup d’anciennes forêts, de prairies douces et ondoyantes, de torrents sauvages et de lacs plein de poissons, des animaux sauvages, et une grande variété de plantes, de fleurs, d’insectes. Quand je n’étais ni à l’école ni en train de dormir, je passais chaque instant à jouer dans la nature, ceci a eu un effet profond sur moi… Encore aujourd’hui je me sens toujours plus à l’aise dehors qu’a l’intérieur !
• Enfant, je faisais des voyages en rêves, j’avais des "amis imaginaires", je parlais aux animaux comme à des personnes, et je comprenais que les arbres étaient des êtres sensitifs et spirituels. Je pense que de nombreux enfants le savent intuitivement, mais notre culture dominante est tellement opposée a cette réalité que finalement l’enfant la rejette quand il grandit. J’ai réussi à ne pas oublier, à ne pas rejeter le monde naturel.
• A 20 ans, J’ai commencé à expérimenter des rêves lucides, et ce que j’appellerais maintenant des voyages chamaniques ou méditatifs, à l’époque je ne connaissais pas ces mots. Ces expériences étaient intenses et souvent troublantes, comme je n’avais pas de guide dans la « vraie vie » je pris la décision d’arrêter…et je cessais ces expériences pendant une vingtaine d’années. Malgré cet arrêt de l’esprit conscient, mon inconscient continuait à voyager et mon sommeil était rempli de rêves prémonitoires et d'expériences sensorielles qui dans le monde rationnel de l'éveil, auraient été taxées d"'hallucinations". Je ne crois pas que c’était des hallucinations mais plutôt des visions de l’autre monde. A cette époque, j’étais intensément impliquée dans ma carrière et ma famille, et donc aussi insolites que soient ces expériences je les mettais de côté afin d’y réfléchir plus tard. Ce n’est qu’après mon arrivée en France, et après avoir changé radicalement de vie, que je "me suis réveillée". J'ai pris conscience de ma spiritualité, j'ai commencé à poser des questions, à mettre des mots sur mes ressentis. J'ai pris une année sabbatique, et j'ai commencé à écrire un journal intime pendant quelques années et à lire. En écrivant, les réponses ont commencé à affluer de mon subconscient J’ai finalement trouvé un Website Dianique sur internet et réalisé avec une reconnaissance immédiate et un choc que j’étais une sorcière Dianique !

Tu es américaine, maintenant tu vis en France, le choc des cultures n'a-t-il pas été difficile à gérer ?

• Je n’ai pas réellement vécu de choc culturel… mais peut-être suis-je choquante pour
les Français… parce que je peux être exubérante et directe… J’aime la qualité et la fraîcheur de la nourriture ici, l’esprit artisanal et fier du travail, qui se retrouve dans de nombreux aspects de la vie. Je m’ennuie de ma famille, et des grands espaces sauvages américains. J’ai également découvert qu’il était difficile pour moi de s’exprimer en français aussi bien qu’en Anglais.

Parle-nous de ton parcoure spirituel et de la tradition que tu suis ?

Laissez-moi répondre à cette question dans la suivante…

Comment travailles-tu avec ton coven américain, avez-vous un programme d'études ? Des rencontres ?

• Je suis membre du Coven « the Apple Branch » basé au Texas, USA. « The Apple Branch » est un coven féministe Dianique, qui entremêle les traditions Dianiques Féministes de Z. Budapest, les traditions "Old Dianic" ou branche McFarland et la tradition Faery. Ce coven est exclusivement féminin parce que notre Grande Prêtresse a fait un vœu de travailler uniquement avec des femmes. Cependant, les traditions de notre Coven nous permettent de travailler avec des hommes et des femmes, comme nous le souhaitons, une fois notre enseignement terminé et notre ordination au grade de Grande Prêtresse. Cet apprentissage dure 3 à 5 ans voire plus, selon le temps nécessaire aux femmes pour terminer leurs études. Je pense que 3 ans est une moyenne. Nous n’avons pas une hiérarchie complexe avec de nombreux niveaux ou degrés différents : Une fois initiées nous sommes Prêtresses, puis ordonnées Grandes Prêtresses. La plupart des femmes étudient par elles-mêmes un certain temps avant d’être admises pour l’initiation et l’enseignement avec notre Grande Prêtresse et Mentor. Notre tradition diffère des autres traditions Dianiques parce que nous sommes des sorcières des arbres, qui développent une relation avec certains arbres pour explorer les saisons et le divin. Nous passons du temps à étudier les Déesses représentatives des Saisons, les Eléments, les Arbres, le flux d’énergie, le rituel, le féminisme, la divination et d’autres études de groupes ou individuelles. La Décision [d’admission] se fait généralement de façon consensuelle.
• « The Apple Branch » est un coven d'enseignement comme le sont tous les autres groupes Dianiques à ma connaissance. La moitié de nos membres vivent dans le sud des USA et se rencontrent plusieurs fois par mois pour étudier et ritualiser. L’autre moitié vivent dans d’autres états des USA et en Europe. Tous nos membres font partie d’un groupe on-line et se rencontrent chaque jour sur internet pour étudier et ritualiser. Nous avons une réunion annuelle à laquelle tous les membres sont invités à participer. • En plus de notre étude dans le coven, nous avons un groupe de femmes intéressées par la voie Dianique, mais pas encore sûres d’êtres prêtes à s’engager dans l’étude de la prêtrise. Les prêtresses les plus anciennes de notre coven viennent dans un espace virtuel pour enseigner un programme d’un an et un jour, qui porte sur une grande variété de sujets, cela fait partie de notre service avant l’ordination. Nous rendons aussi des services dans notre communauté.

Peux-tu nous expliquer un peu plus en détail ce qu'est le Dianisme ?

En résumé… Orienté vers la Déesse et autour du Féminin Divin, et les "10 milles Noms de la Déesse".. Féministe. Centré sur la Terre, Il suit les cycles saisonniers de naissance-mort -renaissance, inclus dans une Tradition de Mystères, ce qui signifie qu'il doit être éprouvé directement pour le comprendre totalement. Le plus souvent les cercles sont exclusivement féminins, bien que certains comprennent des femmes et des hommes. Les rites peuvent être improvisés au lieu de prononcer des phrases toutes faites, mais, en général, ils suivent un format rituel de type wiccan. Tradition d’Enseignement. Les Mystères Féminins séparés des Mystères Masculins et ne sont pas partagés.
Ta tradition Dianique a incorporé des éléments de la Faery ? Que peux-tu dire à propos de la Faery ?
• Je sens que je suis encore au début de la découverte de la Faery mais voici ce que je peux vous en dire…. La Faery est un Autre monde, un monde qui existe en parallèle avec le nôtre, mais dans une autre dimension. Parfois les auteurs se concentrent sur l’idée que tout ce qui arrive se passe dans l’esprit du chercheur, mais je ne crois pas que nous créons la réalité de l’autre monde, plutôt qu’il existe par lui-même, exactement comme notre propre monde est capable d’exister indépendamment de nous, bien que nous créions notre propre réalité dans une certaine mesure. Une discussion zen de la "réalité" serait trop longue ici…
• Pour les personnes qui veulent commencer à apprendre la Faery, je suggérerai de passer beaucoup de temps à l’extérieur, dans la nature, par tous les temps, a tout moment du jour et de la nuit. Trouvez des endroits sauvages proches de votre maison. Même si vous vivez en ville, vous pouvez trouver un coin de parc qui semble un peu plus ‘sauvage’ que le reste. Ouvrez votre "troisième oeil", ainsi vous pourrez voir le monde au-delà de la réalité que la société nous désigne comme la seule existante. Ouvrez votre esprit, n’essayez pas d’analyser, ou de trouver un sens à ce que vous voyez. Regardez la grande image de la Nature, puis descendez à plat ventre et regardez sous les feuilles et les pierres. Développez une relation avec les Elements…Ecoutez avec votre être intérieur l’eau, le vent, regardez danser les flammes d’un feu de camp, adossez-vous contre les arbres anciens et sentez la terre au-dessous de vos pieds.
• C’est une tradition qui ne peut être totalement expliquée et doit être expérimentée. Un guide peut vous emmener jusqu’au un certain point, ensuite vous devrez continuer seul. En revenant de l’Autre monde votre guide ou votre mentor peut vous aider à donner un sens à ce que vous avez éprouvé et vous offrir des suggestions pour de futures explorations. Les livres de RJ Stewart comportent quelques bonnes méditations qui vous donneront les premiers pas de cette voie, mais bien que ses livres soit excellents, vos expériences avec la Faery, peut être différente de la sienne, et ceci est une bonne chose.
• La chose la plus importante à faire est de construire une relation avec la nature de notre monde, cette compréhension est la porte de l’Autre Monde. Vous devez aussi être préparé à utiliser dans ce monde les dons que vous recevrez de la Faérie. Un exemple de don peut être de recevoir la compréhension des plantes et des arbres.

Qu'elle est la situation de la Wicca aux Etats-Unis ?

• En dépit de la montée récente du fondamentalisme chrétien depuis quelques années et de l’intolérance qui l’accompagne, La Wicca américaine semble bien plus ouverte qu’en France. Les gens aux Etats-Unis ont parfois besoin de se protéger eux et leurs familles et d'être discrets à cause des préjugés, mais beaucoup d'autres vivent ouvertement leur paganisme. Beaucoup de femmes que je connais ont découvert le paganisme après avoir vécut de nombreuses années en tant que chrétiennes, "se sont dévoilées" progressivement, exactement comme quelqu'un qui est gay se dévoile progressivement à sa famille et ses amis. Dans de nombreux états américains les groupes Wiccans ont les mêmes privilèges que n’importe quel autre clergé. Hôpitaux, prisons et organisations militaires sont sensées permettre aux gens de pratiquer la religion de leur choix. Le clergé Wiccan peut légalement procéder à des mariages, des funérailles, donner des conseils religieux, et recevoir du gouvernement des fonds pour ses projets au service de la communauté en particulier ceux qui concernent l’éducation et la santé. Les groupes Wiccans peuvent créer des associations à but non lucratif comme les autres communautés religieuses. Je pense qu’en France vous avez la même chose avec la loi 1901 pour les associations et clubs à but non lucratif.
• En plus du coven « The Apple Branch », je participe régulièrement à un groupe appelé Global Goddess, un réseau pour les femmes et les hommes Dianiques dispersés dans le monde. Nous aidons actuellement les soldats américains païens à obtenir les fournitures et les livres dont ils ont besoin pour leurs rituels et nous travaillons sur un programme qui donnera un enseignement en ligne. Les Wiccans américains sont une communauté diversifiée comme l'est le peuple américain en général. La plupart des femmes Dianiques que j’ai rencontré étaient d’abord chrétienne, puis ont découvert le Paganisme vers la trentaine où plus tard.. Je pense qu’en général la population païenne aux USA est plus âgée qu’en France, et beaucoup de païens, hommes et femmes ont atteint l’âge de Crones et d’Aînés, et sont à la retraite.

Tu es dans notre pays depuis quelques années, as-tu noué des contacts dans la communauté Païenne Francophone ?
Tu es également affilié à la Ligue Wiccane Eclectique, qu'elles sont tes impressions, que peux-tu nous en dire ?


Bien que maintenant, grâce à l'internet il soit possible d'avoir des contacts quotidiens, parfois je me sens un peu loin de la communauté païenne américaine. C'est le contact face à face qui manque. J’ai mis un certain temps avant de trouver la communauté païenne en France parce que c’est encore un petit groupe plutôt discret et aussi parce que je n’avais pas les mots adaptés pour les moteurs de recherche du Web ! Merci a la LWE, J’ai pu rencontrer et devenir amies avec une femme qui vit près de chez moi et qui est aussi Wiccane. J’ai eu la chance de nouer des contacts avec d’autres Wiccans français et des Dianiques qui sont en France. Quelquefois cela peut être relaxant d’être soi-même avec ceux qui partagent une partie de nos croyances et c'est tellement nécessaire quand nous appartenons à une tradition spirituelle qui est souvent rejetée par notre société dominante. Je suis ravie de faire partie de la LWE, parce que nous venons de plusieurs traditions différentes, et ce qui est partagé offre des expériences enrichissantes pour tous. Ce sera merveilleux et passionnant d'être membre de ce groupe et de voir comment il évoluera !
Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien avec...Mount Danu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» entretien avec le chirurgien: les questions à poser?
» entretien avec la directrice.
» Entretien avec Olivier Delamarche : vers la faillite des États
» Entretien avec le Seigneur
» Entretien avec le chef d'établissement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ligue Wiccane Eclectique :: Ligue Wiccane Eclectique (La Vie de la Ligue) :: Activités, Manifestations, News, Rencontres-
Sauter vers: