Forum de la Wicca Eclectique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 conférence sur Sequana - 18 mars 2015

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
siannan
Admin
avatar

Féminin
Localisation : Epernay
Nombre de messages : 12123
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: conférence sur Sequana - 18 mars 2015   14.02.15 22:36

conférence sur Sequana

Rendez-vous le 18 MARS 2015 à 19 heures, à PARIS mairie du 9è. Nous saurons (presque) tout sur la déesse Séquana (la Seine) : nous seront dévoilés le mystère du nom de la déesse, ses origines et tout ce qui concerne l'environnement mythologique du fleuve qui irrigue Lutèce et bien d'autres villes

http://legende-et-conte.com/la-deesse-seine-sequana-a-paris-conference-de-jean-paul-savignac/

je regrette de ne pas pouvoir y aller Sad

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://la-grotte-sacree.geekwu.org/
Xavier
Admin
avatar

Masculin
Localisation : France 78 mantes la jolie
Nombre de messages : 3338
Age : 52
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: conférence sur Sequana - 18 mars 2015   15.02.15 7:40

oui, je ne pourrais pas y aller non plus car c'est en semaine, mais j'annonce la sortie sur le cercle Sequana Wink

_________________

Fais ce que veux si tu ne nuis.
Revenir en haut Aller en bas
Patrick-Huet

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/02/2015

MessageSujet: Re: conférence sur Sequana - 18 mars 2015   18.02.15 22:46

Je suis ravi que l'on parle de Sequana. C'est un sujet qui me tient à coeur, ayant moi-même passé beaucoup de temps à l'étudier, ainsi que le domaine des sources où fut établi un sanctuaire qui lui était dédié.

Ne pas confondre Sequana et la nymphe de la Seine.
Sur un certain nombre de sites, et parfois des sites institutionnels, j'avais noté qu'ils présentaient la déesse de la Seine (Sequana) comme étant la fille de Bacchus. J'ai entrepris donc des recherches pour déterminer comment ils étaient parvenus à cette affirmation (totalement fausse, par ailleurs).

J'ai fini par trouver. Ils avaient tout simplement confondu la nymphe de la Seine, création poétique à une époque où nul ne connaissait Sequana (et encore moins le sanctuaire alors englouti sous la terre), avec la déesse de la Seine qui, elle, ne sera redécouverte que bien après. Si le sujet vous intéresse, j'ai écrit un article pour expliquer cela sur la page suivante : http://sequana.fr/9.html

Il me paraît important de souligner la différence entre la nymphe de la Seine et la déesse de la Seine (Sequana). D'autant que l'on parle de plus en plus de Sequana et que certains médias prennent rapidement ce qu'ils ont sous la main (fille de Bacchus) et contribuent ainsi à créer un peu plus de confusion.
Revenir en haut Aller en bas
http://sequana.fr
Xavier
Admin
avatar

Masculin
Localisation : France 78 mantes la jolie
Nombre de messages : 3338
Age : 52
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: conférence sur Sequana - 18 mars 2015   19.02.15 7:26

Merci pour ces recherches et explications Smile je ne connaissais pas cette imbroglio entre nymphe de la Seine et Déesse de la seine, et ça me semble important, en effet. Si ce n'est pas trop indiscret, puis-je demander comment vous en êtes venus à vous intéresser à ce sujet?

J'ai la chance d'avoir près de chez moi une île sur le Seine, où j'offre parfois une libation à Sequana, pour la remercier de me permettre de ritualiser sur ses terres, alors le sujet m'intéresse tout particulièrement.
La filiation supposée de la nymphe de la seine avec Bacchus me semble surprenante, car j'imagine que Bacchus est un dieu romain, alors que la seine est plutôt en territoire celte. Faut-il y voir, même dans une création poétique plus récente, une trace de cette période gallo-romaine où divinités celtes et romaines se mêlaient, comme illustré par le pilier des nautes, que l'on peut voir au musée de Cluny ?

_________________

Fais ce que veux si tu ne nuis.
Revenir en haut Aller en bas
Patrick-Huet

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 16/02/2015

MessageSujet: Re: conférence sur Sequana - 18 mars 2015   19.02.15 13:30

Bonjour Xavier,

Comme ma réponse est un peu longue, je la scinde en deux parties pour plus de clarté.
1 : L'origine de mon intérêt pour Sequana
1 : découverte de la confusion entre nymphe et déesse de la nymphe (et soupçon d'une deuxième tentative pour effacer la véritable origine de Sequana).

1 - Mon intérêt pour Sequana.
C'est tout à fait par hasard que je me suis intéressé à Sequana (bien que le hasard véritable n'existe certainement pas). En fait, je poursuivais un projet qui était de longer des fleuves et des rivières. J'avais longé auparavant tout le Rhône à pied du glacier à la mer, puis la Saône. Et pour mon troisième voyage, j'avais décidé de longer la Seine.

En préparant mon voyage, j'avais vaguement lu ici ou là que certains appelaient la Seine Séquana, du nom d'une divinité de la Seine. Je n'en savais rien de plus. D'où ma surprise lorsque je me suis rendu à la source et que l'on me présentant un lieu où des fouilles s'étaient déroulées et que l'on y avait même découvert des bains gallo-romains. On me conduisit à la source principale et j'y découvris une sculpture nomme "La nymphe de la Seine".

Ceci se déroulait en juillet 2004.

Ce n'est que plus tard, après être rentré chez moi que, intrigué par ces ruines, je me suis mis à étudier la question et effectuer des recherches plus approfondies sur Séquana.

Dans les premiers temps, j'ai surtout rencontré beaucoup d'affirmations qui se contredisaient. Il m'a fallu donc effectuer un long travail d'analyse. J'ai ensuite publié le résultat de mes recherches dans un livre "Le fabuleux passé des sources de la Seine" en prenant soin de préciser à chaque point de je développais la pièce d'archives sur laquelle je fondais mon propos.

2 - La découverte du point de confusion entre nymphe et déesse.

Je pensais que cette confusion était seulement due au fait que certains, peu attentifs à la définition des mots employaient indifféremment nymphe et déesse, juste par négligence.

Mais quand, au printemps dernier, un site institutionnel allait présenter Sequana comme la fille de Bacchus (et ce de façon officielle), d'abord je les ai contactés pour indiquer que c'était faux. Quelque que chose m'irritait dans cette insistance à vouloir faire de Séquana la fille de Bacchus. D'une part, c'était réduire le statut de la déesse, et d'autre part, cela ressemblait à un deuxième effaçage (en plus subtil) de Sequana.

J'ai donc repris mes recherches.

Je vous résume très brièvement l'origine de cette confusion.

En 1660, Racine (le dramaturge) a composé un poème pour honorer le mariage de Louis XIV avec la fille du roi d'Espagne (et surtout gagner ses faveurs). A travers ce poème, il s'adressait à la nouvelle mariée par la voix de la Seine (qui représentait la France) et il personnifia La Seine par une nymphe qu'il appela "Nymphe de la Seine"  (La France redécouvrant à cette époque les nymphes grecques). La nymphe n'étant jamais présentée, c'était juste la voix du poème qui accueillait la nouvelle reine et vantait le pays de France.

Racine ayant marqué très profondément le domaine littéraire, d'autres artistes, poètes, musiciens, etc. lui ont emboîté le pas et ont parlé de la nymphe de la Seine, lui prêtant toutes sortes d'aventures.
Il y eut notamment Bernardin de St Pierre (auteur de Paul et Virginie) qui s'en inspira. Dans l'une de se histoires, un navigateur franchit l'estuaire de la Seine pour remonter le fleuve. Alors qu'il passe cet estuaire, quelqu'un lui raconte une légende du crû racontant la naissance de la Seine, à savoir qu'une fille de Bacchus nommée nymphe de la Seine était désirée par Neptune qui la pourchasse. Pour éviter à sa fille les derniers outrages, Bacchus la transforme en fleuve.

Remarque : on notera cette incohérence qui m'a frappé dès la première fois que j'ai lu cette fausse origine de Bacchus. Car maintenant que la nymphe est prisonnière sous sa forme de fleuve, elle tombe inexorablement dans les bras de Neptune. Rien que cela prouve une invention mal ficelée.

A cette époque nul ne connaissait Sequana.
Toutes ces créations littéraires (il y eut même un opéra "Alceste") eurent lieu sans que nul ne sache le nom de Sequana. On ne découvrit l'existence du sanctuaire gaulois, et par la même occasion d'une déesse de la Seine ainsi que du nom "Sequana" qu'après 1836. Après les fouilles archéologiques aux sources de la Seine et la découverte des stèles et divers objets gravés du nom de Deae Sequanae.

Auparavant le sanctuaire avait été minutieusement détruit, englouti sous la terre et le nom de Sequana effacé soigneusement et remplacé par Saint Sequanus (fondateur d'une abbaye proche des sources) pour éliminer définitivement toute trace de la déesse.

P.-S. Ce serait trop long de tout détailler sur cette page, mais si vous voulez, une partie de mon livre est en lecture libre sur google livre. Sinon, on peut l'emprunter bien sûr, en bibliothèque.
Revenir en haut Aller en bas
http://sequana.fr
Xavier
Admin
avatar

Masculin
Localisation : France 78 mantes la jolie
Nombre de messages : 3338
Age : 52
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: conférence sur Sequana - 18 mars 2015   19.02.15 16:01

Oh, merci pour cette réponse très complète. Je me note votre livre dans ma liste de lectures à faire, car votre exposé me donne envie d'en savoir plus Wink

_________________

Fais ce que veux si tu ne nuis.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: conférence sur Sequana - 18 mars 2015   

Revenir en haut Aller en bas
 
conférence sur Sequana - 18 mars 2015
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Medjugorje : Message du 2 mars 2015
» Semaine du 16 au 22 mars 2015
» papotte de mars 2015
» Éruption solaire du 7 mars 2015
» Ostara (équinoxe de printemps) : 20 mars 2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ligue Wiccane Eclectique :: Au coin du feu :: Activités locales :: Ile De France (01)-
Sauter vers: