Forum de la Wicca Eclectique
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge

Aller en bas 
AuteurMessage
Hédéra
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 560
Age : 34
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 11:01

L'idée du coven du Paradigme de la Sphinge a vu le jour par une belle nuit de décembre 2001, lorsque deux amies d'enfance alors âgées respectivement de 17 et 16 ans (dont moi), évoquèrent l'idée d'apprendre et de pratiquer la Wicca en groupe. Aucune des deux n'avait M6, et donc aucune n'était fan de Buffy ou de Charmed. Cela faisait quelque temps que la première s'était dédiée à la Wicca, aussi pourquoi ne pas partager son avancée si d'autres qu'elle était interessés.

Le coven naquit donc officiellement à Imbolc 2002 à Obernai (Bas-Rhin), et comportait 6 membres. En déployant le plus de sérieux qu'il nous ait été possible, nous avons adoré utiliser une salle du lycée où nous étions pour nos réunions hebdomadaires, comme l'un d'entre nous avait réussi à faire passer notre groupe pour un club philo. Ahhh les belles années lycée ...

Et puis le temps a passé, certains se sont ajoutés, d'autres sont partis. Nous avons tous été accaparés par nos études ou nos vies, et après avoir fait un détour par la wicca celte à tendance gardnérienne, les trois membres que nous étions encore furent d'accord pour se consacrer à la wicca dianique. C'est moi, Hédéra, qui avais connu cette tradition la première et m'y étais lancée vraiment. Peu après d'ailleurs, le groupe de discution Aube Dianique était créé. Nous sommes donc maintenant en 2004 et le coven prenait une nouvelle direction. Toutefois, de plus en plus, nous étions retenues ailleurs et avons avancé de manière individuelle. On a mis le coven en stand by, et pour ma part, j'ai alors passé un peu plus de 2 années à travailler presque exclusivement avec une amie que je considère comme ma soeur. C'est ensemble que nous avons maintenu en grande partie le coven et que nous avons fait les plus grandes avancées dans sa définition.

Elle et moi nous sommes plongées dans les enseignements de Shekhinah Mountainwater, ceux de Z.Budapest ou de Ruth Barrett. Nous avons beaucoup aimé les principes discordiens, que nous trouvions très adaptables avec le dianisme, dans le contexte de la créativité et la volonté de faire vivre cette tradition. Nous avons créé beaucoup de rituels pendant ce temps, nous avons expérimenté. Et nous nous sommes amusées aussi. Comme dit Z. Budapest, la Déesse déteste les rituels ennuyeux!

Assez récemment, en 2007, nous avons reformé un groupe plus large, et certains membres fondateurs, plus disponibles désormais, sont revenues consolider la flamme qui avait été conservée. Nous sommes donc actuellement 5 membres permanents, et quelques amis, initiés ou autres qui gravitent de temps à autre. Pour marquer le coup, alors que nous avions déjà un nom de coven avant (Les Epines Blanches), nous avons changé en Paradigme de la Sphinge. C'est notre nouveau départ, et ça dit plus largement ce que nous sommes, ou pas. Laughing

Hédéra
Revenir en haut Aller en bas
http://paradigme-sphinge.site.voila.fr/
Kamiko
Affilié(e) LWE
avatar

Masculin
Localisation : Là où se trouve le soleil...
Nombre de messages : 1368
Age : 43
Date d'inscription : 19/12/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 11:17

En tout cas félicitations pour tout!

C'est bien de s'impliquer comme tu le fais, alors bonne continuation au Paradigme de la Sphinge!!!

cheers

Kamiko.
Revenir en haut Aller en bas
Artus



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 13:42

Hédéra a écrit:
Nous avons beaucoup aimé les principes discordiens, que nous trouvions très adaptables avec le dianisme, dans le contexte de la créativité et la volonté de faire vivre cette tradition.

Heu ben non, le discordianisme est une parodie du dianisme ça ne peut pas trop marcher ensemble Smile

Les chaotes considèrent le Divin comme étant "chaos" (même si ce mot reste très réducteur c'est en même temps le plus approprié pour caractériser les expériences dans lesquelles on appréhende le Divin dans son aspect absolu. Les chaotes cherchent également à appréhender le kia, la lumière divine que l'on à souvent tendance à confondre avec le Divin lui-même. D'un point de vue vocabulaire, on peut voir un parallèle entre chaos et l'ensoph des kabbalistes et le kia et l'ensoph-aur.

Lorsqu'ils abordent le divin sous ses divers aspects polythéistes, les chaotes se gardent bien de faire une quelconque hiérarchisation et se souviennent qu'aucun dieu personnifié n'est absolu. Le divin appréhendé sous cet angle est vue comme une réflexion de l'humain et toute tentative de hiérarchisation est vu comme étant liée à un travers humain. Par exemple dans le monothéisme institutionnel (en fait un polythéisme hiérarchisé) on prend un dieu masculin et on en fait le "Dieu", ce qui est sexiste. Le dianisme à un peu tendance à faire l'inverse du monothéisme institutionnel, et le discordianisme est une parodie de cela, en prenant Eris, déesse du chaos, comme "la" Déesse ultime Smile Mais c'est de l'humour Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://artus.le-sidh.org
Hédéra
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 560
Age : 34
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 13:48

Mais qui a dit que nous ne tenions pas l'humour pour une grande valeur, et que nous n'aimions pas rire de nous-mêmes?

Nous ne sommes pas ignorents, nous n'avons pas choisi les choses par hasard "parce que ça faisait joli". Et je ne comptais pas non plus faire une dissertation sur toutes les subtilités auxquelles nous nous adonnons.

Et puis, entre nous soit dit, j'aimerais bien savoir comment le discordianisme pourrait être une parodie du dianisme ... à moins que la parodie ait devancé l'original d'à peu près 20 années ...
Revenir en haut Aller en bas
http://paradigme-sphinge.site.voila.fr/
Artus



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 14:50

Ah ben dans ce cas la pourquoi pas Smile

Ca date de 1985 le dianisme ?

Quoi qu'il en soit ce genre d'idées existaient déjà du temps du "revival" néo-païen des années 40. Et les discordiens les tournent en dérision Smile

Voici le genre des choses auxquelles je pense :

UN LIVRE ÉLÉMENTAIRE POUR LES ÉVANGÉLISTES ÉRISIENS par Lord Omar

L'APPROCHE SOCRATIQUE est la plus couronnée de succès lorsqu'en confrontation
avec l'ignorant. L'«Approche Socratique» est ce que vous appelez commencer une
discussion en posant des questions. Vous approchez l'innocent et demander
simplement «Saviez-vous que le nom de Dieu est ÉRIS et qu'Il est une fille. S'il
devait répondre «Oui.» alors il est probablement un copain Érisien et alors vous
pouvez oublier ça. S'il dit «Non.» alors passez rapidement à:

L'AFFIRMATION AVEUGLE et dites «Et bien, Il Est une fille, et Son nom est ÉRIS!»
Observez avec perspicacité si le sujet est convaincu. S'il l'est, faites-lui
prêter serment à la Légion de la Discorde Dynamique avant qu'il ne change
d'idée. S'il n'a pas l'air convaincu, alors passez au:

BOUT DE FOI: «Mais tu dois avoir la Foi! Tout est perdu sans la Foi! Je me sens
certainement désolé pour toi si tu n'as pas la Foi.» Et ensuite ajoutez:

L'ARGUMENT PAR LA PEUR et dans une voix lourde de menaces demandez «Sais-tu ce
qui arrive à ceux qui renie la Déesse?» S'il hésite, ne lui dites pas qu'il sera
très certainement réincarné en précieux Bouton Mao et distribué aux pauvres dans
la Région de Thud (ce qui serait une méchante chose à dire), hocher simplement
la tête tristement et, tout en essuyant une larme de votre oeil, allez au:

STRATAGÈME DE LA PREMIÈRE CLAUSE où vous indiquez toute la discorde et la
confusion dans le monde et vous exclamez «Et bien qui diable crois-tu a fait
tout cela, petit malin?» S'il dit «Personne, seulement des forces
impersonnelles.» alors répondez rapidement avec:

L'ARGUMENT PAR LES GYMNASTIQUES SÉMANTIQUES et dites qu'il a absolument raison,
et que ces forces impersonnelles sont femelles et que Son nom est ÉRIS. Si,
merveille des merveilles, demeure encore obstiné, alors ayez finalement recours
à:

LA RUSE DU SYMBOLISME FIGURATIF et confier que les personnes sophistiquées comme
lui reconnaissent que Éris est un Symbole Figuratif pour une Réalité
Métaphysique Indicible et que Le Mouvement Érisien est vraiment plus comme un
poème que comme une science et qu'il est enclin à être changé en Précieux Bouton
et à être Distribué Aux Pauvres dans La Région de Thud s'il ne devient pas dans
le vent. Ensuite inscrivez-le à votre liste de courrier.
Revenir en haut Aller en bas
http://artus.le-sidh.org
Hédéra
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 560
Age : 34
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 20:04

Ler discordianisme date de la fin des années 50, le dianisme du début-mi années 70. C'est donc à peu près entre 15 et 20 ans d'écart.

Je connais ce texte, par ailleurs j'ai lu pas mal de choses discordiennes et forcément le Principia Discordia (en anglais, c'est plus drôle et surtout plus compliqué!) et c'est en toute connaissance de cause qu'on s'en réclame. On fait la part entre sérieux et dérision, considérant qu'il y a un temps pour tout.

Donc je réitère cet attachement au discordianisme, autant dans l'esprit que dans certaines pratiques. Pourquoi se limiter quand il y a tant à faire et à explorer? Et si pour certains ça paraît antagoniste de pratiquer sérieusement le dianisme, de croire en la Déesse et apprécier tout le contraire, moi pas. Ca fait partie d'un tout à mon sens, et finalement je trouve cette attitude de dérision très saine.

Hédéra
Revenir en haut Aller en bas
http://paradigme-sphinge.site.voila.fr/
Artus



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 20:18

La fondation de la church of Aphrodite (même si le mot dianique n'était pas encore utilisé l'idée était la même) date de 1938.

De toute façon les discordiens se moquent de toutes les religions de leur époque, celles ou il faut se mettre tout nu :

L'Initié doit être totalement nu, pour démontrer qu'il est vraiment un être humain et non pas quelque chose d'autre déguisé, comme un chou ou quelque chose comme ça.

Celles qui pensent que ce qui est vieux est forcement mieux :

les Grecs Classiques n'ont pas été influencés par les Grecs Classiques.

lol!

...
Revenir en haut Aller en bas
http://artus.le-sidh.org
Hédéra
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 560
Age : 34
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.07.07 21:08

Mais tout à fait, nous allons parfaitement dans le sens de vérifier si nous ne sommes pas des choux ou des pots de Nutella (auquel cas il faudrait les bannir comme tentation suprême!).

Au passage, les dianiques ne se sont jamais revendiquées de la Church of Aphrodite, les buts n'étaient pas les mêmes.

Quant aux Grecs classiques, je n'en pense rien. C'étaient des bandes d'ambitieux pédants qui pensaient que le sommet de la civilisation se passait dans un lit entre deux hommes (un vieux et un adolescent) pendant que les choses nommées femmes produisaient les futurs citoyens.

Rien de neuf sous le soleil, je plussoie la dérision à ceux qui pensent que plus c'est vieux, mieux c'est (surtout quand on essaie bêtement de le reproduire et qu'on tombe dans la parodie absurde). Que oui, amen aux discordiens, amen ...
Revenir en haut Aller en bas
http://paradigme-sphinge.site.voila.fr/
Gyldeptis~Lyoleth
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 14:57

Bonjour,

A mon petit niveau je pressens beaucoup plus de passerelles et moins de pierres d'achoppement entre Dianisme et Discordianisme qu'il ne semble au premier abord...

Citation :
les chaotes se gardent bien de faire une quelconque hiérarchisation et se souviennent qu'aucun dieu personnifié n'est absolu.

Le concept de hierarchie, justement, est honni et banni par tout féministe qui se respecte, et donc par le Dianisme.

Citation :
Par exemple dans le monothéisme institutionnel (en fait un polythéisme hiérarchisé) on prend un dieu masculin et on en fait le "Dieu", ce qui est sexiste. Le dianisme à un peu tendance à faire l'inverse du monothéisme institutionnel

Heuh...non.

Quoiqu'il en soit : Longue vie au Paradigme de la Sphinge! Very Happy

Amitiés,

Gyldeptis~Lyoleth
Revenir en haut Aller en bas
Artus



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 16:38

Gyldeptis~Lyoleth a écrit:

Le concept de hierarchie, justement, est honni et banni par tout féministe qui se respecte, et donc par le Dianisme.

Je parlais de hiérarchisation du divin.

Citation :
Heuh...non.

Je parlais encore de hiérarchisation du divin Smile

Je me suis peut être mal expliqué. On peut aborder le divin de diverses façons à travers diverses pratiques adaptées à chacun de ses aspects. On peut aborder le divin absolu, abstrait, sans visage (par exemple avec une technique de kabbale de pilier du milieu). Ces expériences sont éloignées de l'humain, échappent totalement à l'intellect, et sont relativement peu accessibles et peu partageable. Mais elles ont leur intérêt et leur utilité. On peut aussi aborder le divin à visage humain du polythéisme, c'est beaucoup plus accessible, beaucoup plus intellectualisable et communicable, et aussi beaucoup plus utile à priori. Beaucoup de personnes opposent ses deux approches, l'une étant vue comme monothéiste, l'autre comme polythéiste, et semblant par définition incompatible. La réalité de l'expérience est différente, ces deux approches se complètent, d'autant quelles tendent à atteindre des choses de nature différentes, et amène à un certain équilibre.

Comme l'expérience du divin absolu est très difficile, du fait que sa nature échappe à l'homme, le divin à tendance à se retrouver personnifié dans le monothéisme. Cela revient à mélanger les deux types d'expériences qui sont au départ assez différentes. C'est pour cela que je dis que le monothéisme est en fait un polythéisme hiérarchisé, parce qu'une entité joue le rôle de l'essence de l'univers au lieu de rester à sa place de projection humaine. Tout dans l'univers n'est pas fait à l'image humaine, loin de la, et cette approche du divin peut entrainer certains déséquilibres.

On peut penser au sexisme que l'on retrouve dans le monothéisme patriarcale et dans le dianisme (ceci n'est pas une attaque, il peut y avoir des cons et des gens bien partout, mais il existe quand même un certain nombre de groupes dianiques qui pensent que les hommes n'ont pas d'âme et qui sont la symétrie parfaite du catholicisme d'avant Vatican II). On peut aussi plus facilement trouver du racisme chez ceux qui pensent que les dieux du sol sont mieux que les autres (la encore je ne dis pas que tous ceux qui prétendent cela sont racistes), ... A toute tentative de hiérarchisation du divin polythéiste tu retrouveras un travers humain de ce genre, qui s'exprimera ou non selon les groupes ou les personnes.

Le regard des chaotes par rapport à cela, c'est qu'il est dommage de se fixer ce genre de barrières alors qu'en pratique, selon les personnes, la période de leur vie,... n'importe quelle divinité peut avoir la même importance et le même impact au cours d'une expérience, qu'il s'agisse d'une divinité mâle ou femelle, ancienne ou moderne, qui a été beaucoup priées ou qui a été inventée pour une occasion, qui soit du sol ou d'ailleurs, ...
Revenir en haut Aller en bas
http://artus.le-sidh.org
Kazh ar c'hoad
Affilié(e) LWE
avatar

Masculin
Localisation : Bretagne
Nombre de messages : 284
Age : 56
Date d'inscription : 01/07/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 20:01

Du peu que nous en savons, les peuples adeptent de la Déesse en des temps très anciens, antèrieur à l'arrivée des indo-européens, étaient des peuples joyeux ,qui certainement aimaient ne pas se prendre trop au sérieux donc ..

Alors...longue vie à votre coven Hédéra Wink

Je me sens très proche de la cosmogonie dianique moi itoù Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hédéra
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 560
Age : 34
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 20:59

Du sexisme dans ce coven? Alors que nous sommes mixtes? Alors que nous intégrons hommes et femmes comme faisant partie de la Déesse?

Ce n'est pas un problème de discordianisme ça, c'est un problème de mauvaise compréhension du dianisme. Il y a des féministes dianiques extrèmes comme des wiccans traditionnalistes fondamentalistes à en être ridicules! Le racisme se retrouve donc partout, tout dépend des personnes et des groupes.

Quant au dianisme, pourquoi, dans ce coven en tous cas, refuserions nous les hommes si la Déesse contient à la fois le féminin et le masculin? Je n'ai pour ma part aucun problème avec les hommes de bonne volonté (entendons ceux qui font des choses constructives et ont les idées un temps soit peu larges), et c'est le cas de toutes les autres personnes du groupes. Nous considérons avoir une pratique saine, comme il peut y avoir d'autres types de pratiques saines.

Je remercie au passage Lyoleth et Kazh ar c'hoad pour avoir compris ce que je voulais dire.

Artus, si pour toi dianisme et discordianisme ne sont pas compatbles, et bien soit. Ca vaut pour toi. Mais si nous, nous pensons que ça va très bien et que nous y trouvons beaucoup de richesse, ça vaut pour nous et c'est très juste. Les chaotes disent que rien n'est vrai, tout est permis. Les discordiens sont quant à eux les premiers à harmoniser ce qui semble complètement contradictoire, ou simplement farfelu. Alors si toi tu trouves cela étrange, c'est bien le signe qu'on est dans le ton! Very Happy

Hédéra
Revenir en haut Aller en bas
http://paradigme-sphinge.site.voila.fr/
Artus



Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 07/07/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 21:16

Hédéra a écrit:
Du sexisme dans ce coven? Alors que nous sommes mixtes? Alors que nous intégrons hommes et femmes comme faisant partie de la Déesse?

J'ai pas dit ça. J'ai même bien pris la peine de dire que je ne faisais pas de généralités.

Hédéra a écrit:
Artus, si pour toi dianisme et discordianisme ne sont pas compatbles, et bien soit.

J'ai dit ça dans mon premier message, mais quand tu m'as répondu je n'ai pas mis en doute ta réponse.

Kazh ar c'hoad a écrit:
Du peu que nous en savons, les peuples adeptent de la Déesse en des temps très anciens, antèrieur à l'arrivée des indo-européens, étaient des peuples joyeux ,qui certainement aimaient ne pas se prendre trop au sérieux donc ..

Ouais mais il y avait un dieu de la chasse pas loin, et quand il rentrait le soir de la chasse au mammouth, ils devaient surement faire des tas de trucs pour se rendre heureux Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://artus.le-sidh.org
Lune

avatar

Féminin
Localisation : Paris
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 19/06/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 21:37

J'ai l'impression que la communication ne passe pas, alors que vous semblez d'accord sur les mêmes choses.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.le-sidh.org
dorian

avatar

Masculin
Nombre de messages : 5058
Date d'inscription : 04/12/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 22:28

C'est toute la difficulté d'un dialogue à distance, souvent les idées passent mieux autour d'un verre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Hédéra
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 560
Age : 34
Date d'inscription : 12/06/2007

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   26.07.07 22:47

Citation :
J'ai l'impression que la communication ne passe pas, alors que vous semblez d'accord sur les mêmes choses.

C'est aussi ce que j'avais remarqué depuis un moment, et que j'ai essayé de faire passer.

Mais si maintenant c'est officiel et dit clairement, qu'on est tous d'accord, alors le débat (sur ce sujet du moins) est clot.
Revenir en haut Aller en bas
http://paradigme-sphinge.site.voila.fr/
Mut Danu
Affilié(e) LWE
avatar

Féminin
Nombre de messages : 145
Date d'inscription : 17/12/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   25.08.07 17:19

Bonjour Hédéra,
je me joigne aux autres pour te felicité sur la mise en oeuvre de ton coven et de te remercier d'avoir partager son évolution....
Mut Danu
Revenir en haut Aller en bas
siannan
Admin
avatar

Féminin
Localisation : Marne
Nombre de messages : 12543
Date d'inscription : 23/12/2006

MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   18.10.18 20:01

un petit mot pour vous informer que bien que moins présent sur le web, le coven est toujours actif Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://la-grotte-sacree.geekwu.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite histoire du coven du Paradigme de la Sphinge
» Une petite histoire
» Une belle petite histoire : Une façon de voir les choses .
» Petite histoire...
» Petite histoire ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ligue Wiccane Eclectique :: Blogs, Sites, Cercles et Covens Affiliés à la LWE et partenaires :: Cercles, Covens et Bosquets Affiliés à la Ligue Wiccane Eclectique :: Le Paradigme de la Sphinge-
Sauter vers: